Top 5 des essences de bois pour construire un chalet en bois

Le bois est la matière principale employée pour l’édification du chalet en bois. C’est essentiellement grâce à ses nombreuses caractéristiques que cet abri en bois massif détient toute son élégance, sa durabilité et sa résistance. Cependant, face à la foule d’essences de bois existant, il est assez complexe pour un esprit néophyte d’effectuer une sélection avisée. Pour pallier cette difficulté, découvrez ici une sélection des 5 essences de bois parfaits pour construire votre chalet en bois, selon les experts des métiers du bois.

L’épicéa

L’épicéa est un bois résineux, une essence naturelle très convoitée pour l’édification des logements passifs. Il constitue un choix parfait pour la construction d’un chalet en bois chaleureux et esthétique, car il présente une foule de facultés singulières.

L’épicéa offre avant tout, l’avantage d’être très solide et résistant aux termites, à la poussière, au froid et à la chaleur. La norme NF 338 sur l’évaluation mécanique et structurelle des essences de bois lui attribue la plus forte note, C30.

Pour cette raison, il figure parmi les matériaux les plus utilisés pour l’ossature des chalets en bois. Il peut également servir pour les ouvrages de solivage, de lambris et de parquets.

L’épicéa offre également un excellent rendu esthétique grâce à sa teinte blanche et son aspect lustré. Pour pérenniser cette clarté, vous devez le traiter avant la conception de votre chalet en bois.

Par ailleurs, l’épicéa est un bois tendre et extrêmement maniable. Il jouit d’une excellente conductivité thermique. Cette caractéristique accroîtra autant votre confort intérieur qu’il réduira vos factures énergétiques.

Le pin

Le pin est une essence locale, un bois résineux très apprécié dans la construction des abris de bois.

En effet, c’est un matériau tendre et maniable qui séduit par sa facilité d’utilisation. Au même titre que l’épicéa, il jouit d’une solidité et d’une résistance fabuleuses.


Le pin est un bois perméable et apporte de la légèreté dans votre chalet en bois. En conséquence, il se dépérit au contact de l’humidité.

Pour contrecarrer cette carence, vous devrez offrir un traitement adéquat à votre chalet en bois tous les 2 ans. Le pin en autoclave fera facilement l’affaire.

Le pin se décline sous deux formes. Vous avez le pin sylvestre et le pin maritime.

Le premier est fortement plébiscité pour les chantiers de menuiserie, de coffrage et d’ébénisterie pour l’édification d’un chalet en bois. Il est notamment réputé pour sa grande résistance, son poids généreux et sa couleur rougeâtre.

Le pin maritime quant à lui se distingue par sa forte odeur de résine, son volume et sa solidité moyenne. Ce dernier est généralement employé pour les travaux de lambris, d’ossature et de parquets.

Le douglas

Le douglas est une essence de bois très utilisée pour les constructions en extérieur (pergola en bois, chalet, etc.). Il recèle un énorme potentiel dans la construction, car il est très malléable.

Un chalet en bois douglas est une installation pérenne et stable, car il bénéficie d’excellentes caractéristiques mécaniques et d’une protection exceptionnelle contre les agressions extérieures (insectes, UV, humidité, etc.).

De plus, la couleur brun-rouge du douglas optimise le rendement esthétique de votre édifice.

Contrairement aux autres bois résineux, le douglas ne nécessite aucun traitement. Vous pouvez toutefois y opérer quelques opérations d’entretien pour conserver son élégance naturelle.

Le mélèze

Le mélèze compte parmi les bois résineux les plus durables au monde. Il constitue une solution très appropriée pour la construction d’un chalet en bois moderne, durable et élégante.

C’est un matériau à haute densité. Il résiste aux collisions, à la pourriture, aux parasites et aux rayures.

Mieux, le mélèze jouit d’une solidité comparable avec celle du chêne. Il peut donc servir de charpente dans les pièces à forte utilisation, sans risque de détérioration abusive.

Cette essence de bois fait partie des rares de sa catégorie à conserver ses propriétés face à l’humidité.

En plus, le mélèze est l’essence de bois la plus qualificative en matière d’isolation thermique et phonique. Il constitue donc un choix parfait pour les constructions de chalet en bois dans les régions froides.

Le bois composite

Les bois composites sont très prisés pour les projets de construction en extérieur, notamment les abris de jardin en bois habitables. Il s’agit de biomatériaux essentiellement constitués de fibres de bois et de plastiques recyclés.

Chaque lamelle est entièrement couverte d’un fin bouclier de protection. De ce fait, le bois composite présente une résistance incomparable face aux UV, aux intempéries, aux insectes et toutes autres agressions extérieures.

En plus d’être un matériau imputrescible, cette essence de bois affiche une imitation du bois très réaliste. Ainsi, il vous permettra de créer un chalet en bois contemporain très tendance.

Toutefois, pour conserver toutes les caractéristiques de votre abri de jardin, vous devez régulièrement l’entretenir.

En tout état de cause, bien que ces 5 essences de bois soient généralement prisées pour la construction des chalets en bois, il existe d’autres espèces qui conviennent parfaitement à votre projet. Entre autres, on peut citer le cèdre rouge, le sapin, le chêne, le teck ou le Cumura.