Comment construire un abri de jardin bois ?

Si l’idée d’avoir un cabanon chez vous vous intéresse, vous souhaitez peut-être le réaliser vous-même. C’est vrai qu’il est ultra-pratique pour tout ranger, voire davantage : faire un atelier, accueillir des amis ou créer une cuisine d’été. Pour savoir comment construire un abri de jardin bois, suivez nos instructions, étape par étape.

Apprendre comment construire un abri de jardin bois en suivant le guide

1. Définissez les usages de votre futur cabanon extérieur

Avec ce projet de construction d’un abri de jardin bois, vous poursuivez sans doute un but particulier. Vous avez en tête des utilisations pour votre future réalisation. Mais, avez-vous bien anticipé tous les usages qui vous seront réellement utiles ?

Il est bon avant de lancer le projet de préciser par écrit ce que vous allez en faire. Est-ce que vous souhaitez créer un lieu pour :

  • Remiser votre outillage
  • Stocker votre mobilier de jardin, de loisirs et de piscine
  • Entreposer vos affaires de sport et cartons divers
  • Faire du bricolage, de la musique, de la peinture, de la mécanique ou autre
  • Aménager un studio pour des amis ou proches
  • Proposer une chambre d’hôtes
  • Installer vos poules
  • Garer votre ou vos voitures

Les options sont très nombreuses. Aussi, prenez le temps de la réflexion !

2. Choisissez l’emplacement de votre future mini-construction

En fonction des usages que vous envisagez, vous voyez peu à peu dans votre esprit se dessiner votre cabanon. Mais avant de vous lancer dans la construction d’un abri de jardin bois, déterminez où vous le voyez installé.

Il faut que sa localisation soit pratique. Ainsi, s’il doit servir pour votre jardinage, préférez le placer à proximité de votre potager ou de vos végétaux. S’il doit accueillir vos véhicules et faire office de garage, il devra être facile de les y conduire à partir de la route.

Vous pouvez aussi penser à d’autres aspects pour choisir le meilleur emplacement. Il doit être suffisamment grand compte tenu du projet que vous vous apprêtez à lancer. Il doit de préférence être plat, ou facilement aplani. Évitez de placer votre cabane sous un arbre ou trop près. La taille de l’arbre sera alors plus compliquée et les risques d’abîmer votre abri élevés.

Vous pouvez aussi anticiper son orientation par rapport au soleil et aux vents dominants. Tout dépend de l’utilisation que vous en aurez. Pour créer une pièce de vie, il est peut-être préférable qu’elle soit abritée des intempéries et suffisamment ensoleillée.

Tentez d’anticiper votre utilisation à venir pour trouver le meilleur endroit qui soit.

10 phases pour construire un cabanon en bois

3. Remplissez les formalités administratives préalables pour construire un abri de jardin bois

Avant de passer à l’opérationnel, il vous faut réaliser une étape préalable indispensable pour être en règle légalement. L’implantation d’un cabanon dans votre jardin peut exiger des démarches administratives. Pour être sûr de les respecter, le mieux est de solliciter directement le service urbanisme de votre mairie.

D’une manière générale, la règle en France prévoit que la construction d’un abri de jardin varie selon sa taille, ou plus précisément son emprise au sol ou sa surface de plancher :

  • 5 m² au maximum : aucune formalité
  • De 5 à 20 m² : une déclaration préalable de travaux
  • Plus de 20 m² : un permis de construire

La déclaration de travaux et le permis de construire s’obtiennent respectivement en 1 et 2 mois le plus couramment. Mais, dans des zones spécifiques (sites classés, parcs naturels…) les délais peuvent être bien plus longs. Ils seront aussi allongés si vous avez omis un document. Aussi, anticipez suffisamment votre demande et n’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie.

Par ailleurs, certains PLU (Plans locaux d’urbanisme) définissent des règles spécifiques concernant les abris. Ainsi, certaines couleurs, matériaux, localisations… peuvent être interdits. Il est bien sûr préférable d’en prendre connaissance avant de démarrer votre projet.

4. Dessinez le plan de votre cabane

Une fois que vous savez mieux dans quelle direction vous allez, vous pouvez vous lancer dans les croquis. Tenez compte de l’emplacement futur pour savoir comment construire un abri de jardin bois. Ainsi, il vous sera nécessaire de prendre des dimensions de sa localisation (y compris les éventuelles limites en hauteur) avant de débuter votre plan.

Ensuite, selon tous les usages que vous voulez dans votre chalet, faites un plan précis. Vous pouvez tenir compte des dimensions de certains matériels que vous voulez y ranger. Assurez-vous que vos vélos, tondeuse et surf rentrent parfaitement dans votre schéma ! Prêtez attention en particulier à la dimension de la porte.

Dans un cabanon de petite taille, vous ne pourrez que prévoir d’entreposer des affaires. Aux alentours de 10 m², vous pouvez en faire un espace où passer du temps : atelier ou pièce. Si vous avez deux voitures à stationner ou envisagez un joli studio, vous devrez vous orienter vers une réalisation de plus de 20 m².

Une fois le plan réalisé, vous pouvez concevoir les vues des façades et du toit. Les fenêtres sont utiles pour faire rentrer la lumière lorsque l’abri est utilisé comme pièce de vie ou pour ranger des plants l’hiver. S’il sert uniquement au stockage, elles vous feront perdre des surfaces contre lesquelles ranger des affaires.

Ne pas omettre une étape pour réaliser un chalet bois

5. Choisissez le type et l’essence de bois de votre chalet

Pour pouvoir procéder à la commande de votre bois et concevoir votre propre chalet, il vous faut définir quel bois vous allez employer.

Tout d’abord, vous devez vous demander si vous choisissez un bois :

  • Brut : sans aucun traitement, qui devra donc être traité contre les insectes, les champignons et l’humidité, voire contre l’altération liée aux rayons ultraviolets.
  • Autoclave : traité avec un dispositif limitant les tâches d’entretien.
  • THT : traité avec un système très qualitatif offrant le moins d’entretien possible.

Bien sûr, plus le bois bénéficie d’un excellent traitement, plus il est onéreux. Néanmoins, c’est une option à considérer tant elle facilite la vie en supprimant en grande partie les tâches périodiques d’entretien. En conséquence, la longévité de votre cabanon sera plus grande.

Ensuite, il faut choisir l’essence du bois. Ce choix se fait principalement sur 3 aspects : la résistance, l’esthétisme et le prix. Vous pouvez opter principalement pour :

  • Le pin : très courant et bon marché, mais un entretien plus important.
  • Le sapin : très solide et moins exigeant que le pin.
  • L’épicéa : résistant, très esthétique et assez abordable.
  • Le cèdre : pas besoin de traitement et très esthétique, mais plus onéreux.

À ce stade, pensez à passer commande de tout le matériel nécessaire. Aussi, vous savez quel bois il vous faut, mais n’omettez pas les clous, vis, chevrons… ainsi que les bouches d’aération, la toiture, les portes et fenêtres. Si vous souhaitez en faire une pièce de vie à l’année, d’autres matériaux peuvent être nécessaires, tels que l’isolant. Enfin, vous pouvez aussi anticiper les éventuels aménagements intérieurs que vous allez construire : établi, étagère et autres.

6. Nivelez le terrain avant de construire un abri de jardin bois

La première étape concrète consiste à préparer le sol de l’emplacement de votre futur cabanon. Commencez par nettoyer l’espace. Vous pouvez aussi avoir besoin de couper des branches d’arbres.

Ensuite, il est nécessaire de niveler le sol. Pour ce faire, il faut marquer l’emplacement précis de votre abri au moyen de piquets en bois reliés entre eux avec des cordelettes. Puis, enlevez tous les cailloux et racines en ameublissant la terre.

Comment procéder à la création d'une cabane d'extérieur ?

7. Coulez une dalle en béton

Une fois votre terrain correctement nivelé, vous pouvez couler la dalle béton. C’est une étape cruciale, car c’est en grande partie grâce à cette dalle que votre abri de jardin bois durera de nombreuses décennies sans être attaqué par l’humidité.

Aussi procédez avec méthode pour une dalle en béton réalisée dans les règles de l’art. Aussi, commencez par prendre le temps de bien préparer votre béton. Ensuite, versez-le au fur et à mesure à l’emplacement de votre future dalle en partant du centre. Enfin, utilisez une grande règle pour étirer le béton sur toute la surface.

8. Protégez votre bois avant le montage du chalet

Avant de réaliser la construction du cabanon, il est souvent nécessaire d’appliquer des traitements sur le bois. Si vous avez choisi d’acheter un bois déjà traité, vous pouvez sauter cette étape. Sinon, vous devez protéger votre bois contre les insectes xylophages, les champignons et l’humidité. Il s’agit là de traitements impératifs pour que votre abri de jardin dure quelques années.

Concevoir l'abri de jardin en bois rêvé

9. Construisez votre abri de jardin bois

Cette étape dans la réalisation d’un abri de jardin bois sur mesure est centrale. Il s’agit de procéder au montage de votre construction.

Avant le jour J, assurez-vous que vous disposez de tous les matériaux (que vous avez commandés) et du matériel nécessaires. Vous pourrez avoir besoin de :

  • Marteau
  • Perceuse-visseuse
  • Tournevis
  • Niveau à bulle
  • Chasse-clou
  • Scie
  • Règle
  • Mètre
  • Cutter
  • Gants

Pour la construction, commencez par poser l’ossature de votre abri. Montez ensuite la structure du bardage en bois, puis construisez la structure de la charpente de toit. Enfin, vous pouvez monter les murs et poser la toiture. Pour terminer, insérez les fenêtres et portes.

Il vous est possible d’ajouter un plancher, selon l’usage que vous aurez de votre chalet. Pour une utilisation pour le bricolage ou le jardinage, cela n’est pas très indispensable même s’il améliore l’isolation. Mais si vous en faites une pièce de vie, le plancher offre un niveau de confort indispensable.

10. Appliquez une solution sur le bois pour le protéger et l’embellir

Pour terminer votre construction d’abri de jardin bois, vous pouvez opter pour une solution de protection contre les rayons UV et de mise en valeur. Ainsi, vous avez le choix entre :

  • La lasure
  • La peinture
  • La peinture suédoise
  • Le saturateur
  • L’huile

Voilà ! Avec ses 10 étapes, vous aurez un joli cabanon en bois dans votre extérieur. Bon courage à vous !